📻 StandAlone Player

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur pinterest
Partager sur reddit

Test de la console portable Evercade de Blaze Entertainment

Écrit par

Marc Desgagnés

Dans cette immense mer de consoles rétro cherchant à rassasier le coeur des nostalgiques du gaming d’antan, la Evercade de Blaze Entertainment sort du lot et propose un produit franchement intéressant|

Merci à Blaze Entertainment qui nous a gratuitement envoyer la console Evercade et des cartouches de jeu afin d’en faire la couverture médiatique et le test. L’éditeur/développeur nous autorise par conséquent à diffuser et/ou utiliser des extraits du jeu pour nos besoins de production et n’intervient d’aucune façon dans l’attribution de la note finale. #Article13Free

Quand le rétro se fait en toute légalité

Comme moi, si vous faites partie des gens ayant vécu la gloire et la montée des consoles 8-Bit et 16-Bit, il est fort probable que vous ayez une fibre nostalgique très forte et très réceptive aux divers produits rétro offerts sur le marché, comme la Evercade. Cette nostalgie vous aura sûrement poussé à sauter à pieds joints sur une NES Mini à sa sortie et d’être à l’affût de toutes technologies pouvant vous permettre, l’instant d’un moment, de revisiter à nouveau ces classiques adorés qui ont meublé notre enfance.

Dans le vaste océan de jeux maintenant accessibles via une marée d’émulateurs de toutes sortes, il est de plus en plus difficile de trouver un produit de qualité, fiable et surtout, totalement « moral ». Car oui, l’émulation et la possession de ROMs (ces fichiers contenants l’information des jeux) est toujours légale en ce moment, malgré qu’il en soit un peu différent lorsqu’on veut partager ou vendre ceux-ci sur le marché. Vous êtes constamment bombardés de publicités dans lesquelles on tente de vous vendre des consoles rétro de 40,000 jeux et plus? C’est bien, mais sachez que celles-ci sont fort probablement illégales.

Entre ici en jeu la petite console portable Evercade, une petite bête plutôt sympathique proposée par le manufacturier Britannique Blaze Entertainment. Armé d’un solide plan de développement et de marketing, en plus d’un excellent produit, Blaze Entertainment nous offre enfin une solution attirante pour revivre les titres classiques du rétro gaming, le tout en toute moralité et légalité. Heureusement pour nous, la compagnie nous a expédiée la Evercade afin de pouvoir savoir de quoi il en retourne et si celle-ci se veut d’être l’une des meilleures offres du genre sur le marché.

Avant-même de vous parler de la console elle-même, je me dois de souligner la très belle présentation-boite, arborant un look tape-à-l’œil et qui vient immédiatement le gamer en nous. L’ensemble de départ « Premium », qui est d’un très bon rapport qualité/prix, propose la console, un câble USB à USB-C ainsi que trois cartouches de jeu, soit les Data East Collection 1, Atari Collection 1 et Interplay Collection 1, pour un total de 36 jeux classiques.

Ce qui est encore plus agréable, surtout pour les fans de formats physiques, c’est que chacune des cartouches de jeu se trouve dans un joli boitier numéroté et qui inclus un livret des jeux contenus sur la cartouche, le tout en couleurs! C’est plutôt rare de nos jours et moi, j’ai personnellement adoré cette petite attention supplémentaire! Mais je reviendrai plus longuement sur les cartouches plus loin.

Différente, mais ô combien intéressante!

Mise en marché en mai 2020, la console portable Evercade possède un écran à cristaux liquides de 4.3 pouces, monté sur une plateforme dont la taille ressemble beaucoup à celle de la PS Vita de Sony. Avec ses coins arrondis et son très léger poids d’environ 250 grammes (un peu plus lorsqu’une cartouche y est chargée), la Evercade est très agréable de prise en main et ne risque pas de causer de fatigue après de longue session de jeu. De plus, Blaze Entertainment a su bien jouer sur la nostalgie des gamers, en proposant un look grandement inspiré de la Famicom de Nintendo (la NES du japon).

La Evercade est une console portable plutôt simple au niveau de ce qu’on retrouve sur celle-ci. À sa surface, à droite, vous trouverez des boutons A-B-X-Y qui offrent une bonne sensation lorsqu’appuyés et les boutons Select et Start. À gauche, vous retrouverez la croix directionnelle, qui offre elle aussi une bonne sensation, malgré que je l’aie trouvée un peu bruyante une fois en jeu. C’est à gauche que se situe aussi le bouton Menu. C’est aussi sur l’avant de la console que se trouvent de petits haut-parleurs, qui offrent un son correct, sans être la meilleure qualité sonore qu’il m’ait été donné d’expérimenter sur des consoles portables.

Sur le dessus, 2 boutons supplémentaires s’y trouvent, le bouton de mise en marche ainsi que le port Mini-HDMI, afin de pouvoir brancher la console directement à un écran, vous permettant d’obtenir une image en 720p et transformant votre console en manette de jeu.



À la base de la console se trouve le port USB-C, qui sert essentiellement à recharger la pile au lithium et à procéder à la mise à jour du système. C’est également sur la portion inférieure de l’Evercade que se trouvent la prise 3.5mm pour écouteurs ainsi que les boutons du volume. D’ailleurs, l’endroit choisi pour le bouton du volume est plutôt curieux, car ce n’est pas l’endroit où nous sommes habituellement de trouver celui-ci.

Pour terminer, c’est à l’arrière de la console que vous retrouverez l’endroit pour insérer les cartouches de jeu et ce que j’ai beaucoup aimé, c’est que la forme de celles-ci épouse à merveille le fini de la console. Une fois une cartouche chargée, nous avons la nette impression de n’avoir qu’un seul bloc en main, sans forme irrégulière souvent provoquée par les cartouches sur d’autres consoles portables du même genre.



Une fois la console mise en marche, nous sommes accueillis par un superbe écran de lancement « Evercade », nous amenant directement à l’écran de sélection de jeux présents sur la cartouche, si une cartouche est insérée. En appuyant sur le bouton Menu, vous accéderez aux réglages de base parmi lesquels vous pourrez décider le format d’écran qui sera utilisé pour l’affichage des jeux, la langue du système et des menus et ainsi de suite. C’est très simple, mais efficace. Fait à noter par contre; les réglages semblent ne pas êtres retenus par la console, ce qui fait que nous devions les remettre en force à chaque fois que nous la remettons sous tension. C’est un peu moche, bien que ça ne prenne que quelques secondes de remettre le tout à notre goût.

La Evercade est probablement l’une des meilleures consoles d’émulation jusqu’à présent. Opérant sous Linux et armé d’un processeur de Cortex-A7 de 1.2GHz, le système d’émulation est vraiment très performant. Évidemment, il faut souligner que les jeux émulés datent des ères 8 et 16-Bit, ce qui n’est généralement pas très exigeant sur le processeur. Cela aurait peut-être été un peu différent si la Evercade proposait des jeux en 3D, ce qui n’est pas le cas en ce moment.


Fait à noter ici et qui m’a déçu quelque peu : l’écran LCD choisi pour la Evercade est certes très clair et offre une bonne palette de couleurs, mais souffre aussi d’une perte de qualité d’image selon l’angle de la console. C’est peut-être ici l’un des plus gros points négatifs de la console, mais qui ne vous empêchera pas d’avoir du plaisir à jouer avec celle-ci quand même.

C’est bien beau tout ça, mais les jeux eux?

Effectivement, que serait une console sans ses jeux hein? Dans le cas de la Evercade, on peut dire que Blaze Entertainment a eu des couilles de béton en voulant proposer les jeux sur cartouche au format propriétaire. Car non, les jeux ne pourront jouer ailleurs que sur les appareils Evercade, qu’il s’agisse de la console portable ou de la console de salon VS qui arrivera en début 2022. Et il faut dire que Blaze a travaillé très fort ici à sécuriser les droits pour certains titres et aussi, de proposer le tout de belle façon, surtout si vous avez une petite fibre de collectionneur en vous.

L’idée de base a été de diviser les jeux par éditeurs et de lancer des cartouches proposant les jeux de ceux-ci au même endroit. Par exemple, pour la cartouche Atari Collection 1, vous y trouverez 16 titres de l’Atari 2600 ainsi que 4 jeux de l’Atari 7800. Envie de revisiter Adventure, Centipede ou encore, Yar’s Return? Pas de problèmes! Insérez la cartouche dans la console et vous êtes lancés!



Et comme l’émulateur fonctionne à merveilles, tous les jeux que vous jouerez sur la Evercade seront tout simplement superbes! Tel que mentionné plus tôt, les jeux proposés sont majoritairement issus de l’ère 16-Bit, mais vous retrouverez également quelques titres plus récents, comme c’est le cas pour les jeux Xeno Crisis (2019) et Tanglewood (2018). Évidemment, la grande différence ici sera au niveau du contenu de la cartouche, qui ne proposera que ces deux titres pour un coût d’environ 20$, ce qui est très acceptable.

Pour la majorité des cartouches, le nombre de jeu varie entre 3 et 20 jeux, à des prix oscillants entre 20$ et 35$ chacune et pour une moyenne d’environ 10 jeux par cartouche grosso-modo. Les gens trouveront peut-être cher payé pour avoir accès à plusieurs de ces titres d’antan, mais le côté s’adressant plus clairement aux collectionneurs fera de ce type de produit, un superbe ajout a leur armada.

Par contre, au niveau des jeux proposés, on pourrait discuter longuement afin de savoir si le choix de ceux-ci est intéressant ou non. Car bien que Evercade puise dans le catalogue de classiques du jeu vidéo, il faut dire que plusieurs jeux ne sont pas des jeux qui ont toujours eut une grande diffusion ou portée, lorsqu’ils sont initialement arrivés sur le marché. Je pense entre autres à Brave Battle Saga, ce JRPG de la SEGA Mega Drive se trouvant sur la cartouche de l’éditeur Piko Interactive.

C’est une belle façon de faire revivre plusieurs excellents titres rétro peut-être un peu oubliés et j’ai personnellement trouvé mes titres chouchous dans les cartouches Piko Interactive Collection 1 et Namco Museum Collection 2, qui contiennent d’ailleurs les jeux Splatterhouse 2 & 3, ainsi que Jim Power : The Lost Dimension!

Et avec une bibliothèque grandissante de près de 250 titres répartis sur plus d’une vingtaine de cartouches, la Evercade semble être là pour rester, avec un support incroyable et constant de Blaze Entertainment. De plus, c’est vraiment plaisant de voir qu’une quinzaine d’éditeurs apportent leur support à la console, dont des vieilles boites comme Jaleco et Namco, allant jusqu’aux plus récentes telles que Team17 et Mega Cat Studios.

En bout de ligne, la console portable Evercade est une très belle et bonne petite console d’émulation, proposant un système différent des consoles préchargées de ROMs par milliers. Disons que dans le cas de ce que Blaze Entertainment propose, l’entreprise s’adresse d’avantage aux collectionneurs qu’à ceux qui n’attachent pas réellement d’importance à préservation des titres rétro et surtout, des éditeurs derrière ces derniers. J’ai passé un excellent moment avec cette console portable et il y déjà quelques cartouches supplémentaires qui s’apprêtent à tomber dans mon panier Amazon.

Car oui, l’une des méthodes les plus faciles de vous procurer la console et ses jeux est de vous rendre sur le site d’Amazon Canada, où vous y retrouverez tout à des prix plus qu’acceptables. En attendant, je tenterai de me retenir d’appuyer sur le bouton d’achat afin d’attendre la Evercade VS et aussi, de voir si les amis de Blaze voudront bien nous en procurer une pour tester celle-ci à son tour!

Verdict

90%

Présentation

90%

Prise en main

90%

Émulation

75%

Choix des jeux

90%

Personnalisation

70%

Audio

70%

Connectiques

90%

Qualité/Prix

Positifs
Superbe présentation esthétique de la console et des cartouchesConsole très légère et agréable de prise en mainÉmulation de jeux sans failles et très performanteBeaucoup d’options de personnalisation, dans la console et via les jeuxBonne sélection de jeux et nombre de cartouches disponiblesLivrets en couleurs inclus dans les cartouches!Console “légale” et plus orientée vers les collectionneursAutonomie de pile d’environ 4-5 heuresSortie mini-HDMIBon prix vs qualité générale, autant la pour console que pour les cartouches
Négatifs

L’écran LCD de 4.3″ est de qualité moyenne et est très réfléchissant

Certains jeux ne peuvent êtres joués à deuxPositionnement du bouton du volumeLa croix directionnelle est un peu bruyante

Pour connaitre les critères de notre système de notation, visitez cette page.

Vous voulez soutenir la chaîne?

► Quelques uns de nos produits sur Amazon: https://amzn.to/2pTNLZ1
► Achetez vos jeux vidéo sur Amazon: https://amzn.to/2GmptgY

L’article Test de la console portable Evercade de Blaze Entertainment est apparu en premier sur M2 Gaming.

Read More

Leave a Replay

Jeux vidéo une présentation de M2GAMING.CA

Test de la console portable Evercade de Blaze Entertainment

Par

Voir la vidéo